Des pellicules ? la solution est là !

Il suffit de passer les doigts dans vos cheveux pour constater qu’il neige sur vos épaules. Pas de doute, les pellicules vous ont envahis ! Comment y remédier ? La réponse tout de suite !

Pourquoi avons-nous des pellicules ?

Il s’agit d’une affection inoffensive mais extrêmement inesthétique et gênante. Leur apparition est possible dès 10 ans mais se fait plus fréquente au-delà de 30 ans.

Les pellicules apparaissent lorsque le cuir chevelu subit un déséquilibre. Il est trop sec ou trop gras. De ce fait, la peau se renouvelle à une cadence accélérée. Le sébum relie les cellules de peau morte qui prennent l’apparence de poudre ou de plaques blanches.

Les pellicules peuvent se manifester lorsque les produits capillaires utilisés sont inadaptés. Les composants chimiques comme le silicone, les parfums et les parabens fragilisent le cuir chevelu. La réaction de l’organisme est automatique : il produit plus de sébum pour contrer les effets de ces produits agressants. L’inverse est également possible. Les actions des glandes sébacées sont entravées et la peau est asséchée.

pellicules cheveux

Dites adieu aux pellicules !

Le rasage n’est peut-être pas une pratique capillaire fréquente, cependant plusieurs hommes et femmes y ont recours. Le passage des lames est souvent irritant pour la peau et là aussi, le risque d’apparition de pellicules est élevé. Mieux vaut se servir de ciseaux ou à défaut, d’une tondeuse de qualité.

Nous pouvons aussi avoir des pellicules à cause du stress ou d’une défaillance immunitaire. En outre, il ne faut pas écarter la possibilité l’éventualité d’un trouble hormonal et les chocs émotionnels.

Dans la plupart des cas, les pellicules sont dites “sèches”. Elles s’apparentent à des particules de poussière. Cependant, il est possible de souffrir de pellicules grasses. C’est un type de pellicules qui résulte d’une dermatite séborrhéique. En d’autres termes, la peau est enflammée, ce qui engendre des démangeaisons et des rougeurs. Les squames sont plus épaisses et présentent une coloration jaunâtre. Elles ne tombent pas forcément en neige mais se détachent par plaques qui s’accrochent aux cheveux ou qui restent sur le cuir chevelu. La dermatite séborrhéique peut s’aggraver entraînant la propagation des symptômes ailleurs que sur le cuir chevelu. Les squames et les rougeurs apparaissent alors derrière les oreilles, sur les ailes du nez et ailleurs.

Quel traitement puis-je utiliser ?

Les pellicules sont considérées comme chroniques. Du coup, on se résigne à les garder pour la vie. Ne vous laissez pas berner par une telle idée car il existe bel et bien des solutions permettant d’éradiquer définitivement ces squames indésirables. Oubliez le réflexe pharmacie/dermatologue à moins que votre cuir chevelu ne soit irrité à l’extrême. Si vous souffrez de pellicules sèches, commencez par un traitement des pellicules basique.

Appliquez déjà un shampoing anti-pelliculaire adapté à votre type de cheveux (gras, normaux ou secs). Soyez minutieux lors du lavage car il faut vraiment prendre le temps de retirer les squames. Il est donc nécessaire de masser le cuir chevelu avec une certaine vigueur mais sans geste excessivement brusque. Laissez agir votre shampoing plusieurs minutes avant de vous lancer dans le rinçage. Là encore, soyez méticuleux. Utilisez une eau tiède ou froide et insistez autant sur le cuir chevelu que sur les longueurs et les pointes. L’apparition des pellicules va freiner puis les squames vont disparaître progressivement. Pensez donc vous laver les cheveux avec une certaine régularité. 2 fois par semaine, c’est bien mais si vous avez les cheveux gras, n’hésitez pas à utiliser votre shampoing jusqu’à 4 fois dans la même semaine. Au fil du temps, vos cheveux seront en meilleure santé et vous pourrez espacer l’application du produit.

Combinez le shampoing anti-pelliculaires à des produits appartenant à la même gamme. Les complexes d’huiles essentielles sont très efficaces. Sinon, il y a les ampoules à appliquer sur le cuir chevelu et qui ne nécessitent pas de rinçage. Si vos pellicules sont vraiment abondantes, n’hésitez pas à consommer des compléments alimentaires qui vont combiner leurs effets à ceux des soins externes.

Ajoutez les bonnes habitudes à ce rituel. Freinez sur les gels, cires et aérosols. Ne changez pas souvent de produits capillaires sous prétexte que vous ne constatez aucun effet après une application. La lutte contre les pellicules peut prendre du temps ! Adoptez par ailleurs un régime alimentaire sain, varié et bien équilibré. Pour finir, traitez vos pellicules efficacement en luttant contre le stress.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *